Accueil Actus Pour l’interdiction du piégeage, pratique cruelle et destructrice de biodiversité

Pour l’interdiction du piégeage, pratique cruelle et destructrice de biodiversité

Face à la loi qui autorise encore aujourd’hui le piégeage et le déterrage, la Commission Condition Animale d’EELV déplore une nouvelle fois l’organisation de « formations » tous publics à la destruction de la biodiversité et à la cruauté par la FDC 60 à la "Maison de la Chasse et de la Nature", à Agnetz dans l'Oise ces 26 et 27 octobre

Pour des raison éthiques et environnementales, la Commission Condition Animale d’EELV renouvelle sa ferme opposition à des pratiques inacceptables par la souffrance et la mort infligées aux animaux dans des conditions particulièrement violentes et cruelles et souligne l’impérieuse nécessité de former la jeunesse à une éducation respectueuse de toutes les espèces, sans exception.

Face à l’état de destruction des biotopes et des habitats naturels ainsi que des écosystèmes, la Commission Condition Animale d’EELV réaffirme une nouvelle fois que le piégeage et le déterrage sont une erreur fondamentale en matière de gestion de l’environnement et préconise :
- l’élaboration de mesures d’accompagnement aux agriculteurs, par paliers successifs, pour aboutir au bannissement de ces pratiques ;
- la préservation et de la reconstitution des habitats naturels et la recomposition des chaînes d’espèces prédatrices ;
- la mise en œuvre de toutes les mesures de protection nécessaires à la cohabitation des espèces avec l’homme.

Elena Lacroix Jaeggy, référente faune sauvage pour la Commission Condition Animale EELV