En image...

Le mouvement végan est indispensable au débat public

Dans une tribune publiée récemment dans Libération, Jocelyne Porcher, Paul Ariès et Frédéric Denhez s’en prennent au mouvement « végan ». En brandissant la nécessité de sauvegarder les modèles d’élevage traditionnels, garants, selon eux, d’une structure paysagère diversifiée et d’un rapport à l’animal nécessaire à l’émancipation de l’humanité, ils stigmatisent ceux qui ont choisi de ne plus consommer de viande ni de produits issus des animaux. Cette tribune cache pourtant une importante limite : elle transforme l’objet de réflexion à des fins de communautarisme agricole. Juger que le véganisme est un danger pour l’agriculture est une hérésie scientifique : nous n’avons pas encore de référence comparative d’une société qui s’invente par un modèle agricole végan. Toutefois, il est hautement probable que l’agriculture paysanne saura s’inventer avec ou sans élevage et que les prairies alpines pourront être sauvegardées par de nouveaux outils de gestion territoriale et collective. Le débat que soulève le mouvement végan n’est pas agricole, il est ontologique ! Sa principale force réside dans sa capacité à questionner de nouveau les coexistences entre nature et culture. ...

Campagne contre le harcèlement dans les transports : les harceleurs ne sont pas des animaux.

Communiqué co-rédigé par la Commission Condition Animale EELV et la Commission Féminisme EELV Si nous saluons le lancement d’une campagne contre le harcèlement sexuel, dont l’urgente nécessité n’est plus à démontrer, la commission féminisme et la commission condition animale d’Europe Ecologie – Les Verts, expriment leurs regrets quant aux choix de communication retenus pour la campagne de lutte contre le harcèlement dans les transports par la Région Ile-de-France, la RATP, la SNCF et Ile-de-France Mobilités. ...

Oise : Les chasseurs ne sont pas des auxiliaires de police

Europe Écologie – Les Verts exprime sa consternation sur la mise en place prochaine de la convention « Chasseurs vigilants » en partenariat avec la gendarmerie, signée par le Préfet de l’Oise. Certains chasseurs deviendraient ainsi « les RG des campagnes », selon les termes du président de la fédération des chasseurs de l’Oise. La question des critères d’une telle attribution s’impose : les chasseurs ne sont pas, loin s’en faut, les seuls connaisseurs des espaces naturels ni les plus qualifiés en ce domaine. ...

Front national, le faux ami des animaux

Le FN n’a de cesse de communiquer sur sa prétendue sensibilité à la souffrance animale or, derrière les grands discours sur « la manière dont nous traitons les animaux » se cache une réalité cynique où les eurodéputés frontistes votent contre presque toutes les améliorations du bien-être animal en Europe en accord avec tous les lobbys qui s’y opposent. ...

Pour une gestion douce et écologique de la population des rats en milieu urbain

Il y a quelques jours la Mairie de Paris s’est lancée dans des « opérations coup de poing »  contre les rats dont la population aurait connu une croissance exponentielle depuis quelques mois. Donc 12 parcs et jardins fermés pendant plusieurs jours afin que les sociétés de dératisation puissent se livrer en toute tranquillité à l’élimination massive de ces dits « nuisibles ». Par la méthode la plus archaïque et la plus cruelle : la mort par empoisonnement et plus précisément par l’effet de graines imprégnées d’anticoagulants. C’est-à-dire que des hémorragies multiples vont se déclencher dans le corps de l’animal lui causant de terribles souffrances et une agonie qui peut aller de 4 à 7 jours. ...

L'actu

Le mouvement végan est indispensable au débat public

Dans une tribune publiée récemment dans Libération, Jocelyne Porcher, Paul Ariès et Frédéric Denhez s’en prennent au mouvement « végan ». En brandissant la nécessité de sauvegarder les modèles d’élevage traditionnels, garants, selon eux, d’une structure paysagère diversifiée et d’un rapport à l’animal nécessaire à l’émancipation de l’humanité, ils stigmatisent ceux qui ont choisi de ne plus consommer de viande ni de produits issus des animaux. Cette tribune cache pourtant une importante limite : elle transforme l’objet de réflexion à des fins de communautarisme agricole. Juger que le véganisme est un danger pour l’agriculture est une hérésie scientifique : nous n’avons pas encore de référence comparative d’une société qui s’invente par un modèle agricole végan. Toutefois, il est hautement probable que l’agriculture paysanne saura s’inventer avec ou sans élevage et que les prairies alpines pourront être sauvegardées par de nouveaux outils de gestion territoriale et collective. Le débat que soulève le mouvement végan n’est pas agricole, il est ontologique ! Sa principale force réside dans sa capacité à questionner de nouveau les coexistences entre nature et culture. ...

Campagne contre le harcèlement dans les transports : les harceleurs ne sont pas des animaux.

Communiqué co-rédigé par la Commission Condition Animale EELV et la Commission Féminisme EELV Si nous saluons le lancement d’une campagne contre le harcèlement sexuel, dont l’urgente nécessité n’est plus à démontrer, la commission féminisme et la commission condition animale d’Europe Ecologie – Les Verts, expriment leurs regrets quant aux choix de communication retenus pour la campagne de lutte contre le harcèlement dans les transports par la Région Ile-de-France, la RATP, la SNCF et Ile-de-France Mobilités. ...

Oise : Les chasseurs ne sont pas des auxiliaires de police

Europe Écologie – Les Verts exprime sa consternation sur la mise en place prochaine de la convention « Chasseurs vigilants » en partenariat avec la gendarmerie, signée par le Préfet de l’Oise. Certains chasseurs deviendraient ainsi « les RG des campagnes », selon les termes du président de la fédération des chasseurs de l’Oise. La question des critères d’une telle attribution s’impose : les chasseurs ne sont pas, loin s’en faut, les seuls connaisseurs des espaces naturels ni les plus qualifiés en ce domaine. ...

Front national, le faux ami des animaux

Le FN n’a de cesse de communiquer sur sa prétendue sensibilité à la souffrance animale or, derrière les grands discours sur « la manière dont nous traitons les animaux » se cache une réalité cynique où les eurodéputés frontistes votent contre presque toutes les améliorations du bien-être animal en Europe en accord avec tous les lobbys qui s’y opposent. ...

Pour une gestion douce et écologique de la population des rats en milieu urbain

Il y a quelques jours la Mairie de Paris s’est lancée dans des « opérations coup de poing »  contre les rats dont la population aurait connu une croissance exponentielle depuis quelques mois. Donc 12 parcs et jardins fermés pendant plusieurs jours afin que les sociétés de dératisation puissent se livrer en toute tranquillité à l’élimination massive de ces dits « nuisibles ». Par la méthode la plus archaïque et la plus cruelle : la mort par empoisonnement et plus précisément par l’effet de graines imprégnées d’anticoagulants. C’est-à-dire que des hémorragies multiples vont se déclencher dans le corps de l’animal lui causant de terribles souffrances et une agonie qui peut aller de 4 à 7 jours. ...